Psyonix dévoile une nouvelle version des Rocket League Championship Series (RLCS)

  
Crédit Image : Psyonix



Psyonix, développeur derrière le jeu Rocket League, vient d’annoncer d’importants changements à sa compétition majeure : les Rocket League Championship Series (RLCS).

Introduits en 2016, les Rocket League Championship Series (RLCS) ont permis à l’esport sur le jeu éponyme de s’épanouir dans l’écosystème compétitif.

Toutefois, Psyonix a choisi d’y apporter des changements majeurs, annoncés ce jour sous le nouveau nom de RLCS X.



Les RLCS X


Tout d’abord, l’une des modifications structurelles concerne l’ancien format, segmenté en saisons bi-annuelles selon un format de ligue. À présent, l’ensemble du circuit compétitif de Rocket League reposera sur des événements ouverts à toutes et tous, culminant en des Championnats du Monde à la fin de l’année.

Pour apporter une organisation claire, l’année sera divisée en trois splits, représentant ensemble une saison complète : Automne, Hiver, Printemps.

Chaque split comportera 3 événements par région à 100 000 dollars de cash prize, soit trois en Amérique du Nord et 3 en Europe. Chacun d’entre eux sera un événement ouvert à tous avec des phases de qualifications, mais évoluera dans le format :

  • Celui d’Automne sera un tournoi à 32 équipes,
  • Celui d’Hiver sera un tournoi à 24 équipes,
  • Celui de Printemps sera un tournoi à 20 équipes.

Les splits s’achèveront par des compétitions majeures dont le cash prize sera de 250 000 dollars chacun.

À noter que Psyonix étudie actuellement la mise en place de ce nouvel ensemble avec les représentants des régions Amérique du Sud et Océanie. Des détails seront communiqués ultérieurement.

À la fin de la saison, les Championnats du Monde regrouperont les 16 meilleures équipes pour un cash prize d’1 million de dollars, portant le total de la saison à 4,5 millions. Six proviendront de la région Amérique du Nord, six de l’Europe, deux d’Amérique du Sud et deux d’Océanie.

Une image contenant moniteur, assis, écran, grand Description générée automatiquement
Crédit Image : Psyonix


Chacune de ces compétitions rapportera des points pour se qualifier au travers de l’architecture globale. 



Les RLCS : The Grid


Également au programme des festivités, un autre format est prévu : The Grid. Celui-ci a pour vocation d’être hebdomadaire avec neuf itérations durant l’entièreté d’un split.

Il permettra de récupérer une part de chaque prize pool de 10 000 dollars mis en jeu chaque semaine, mais aussi de se qualifier en vue des événements régionaux et de remporter des Grid Points.

Ce système de points va être décisif dans la capacité d’une équipe à atteindre les événements majeurs de chaque split. Malgré tout, ils ne comptent pas dans l’ascension vers les championnats du monde de fin d’année.

À noter que ce segment compétitif peut être diffusé librement, permettant ainsi une ouverture de l’écosystème sur le plan de la visibilité.



Source – Communiqué officiel de Psyonix : https://bit.ly/2CYQkTz



Alexandre « SuriPlay » Carlier (Twitter)


Suivez @Esports_DN sur Twitter pour ne rater aucune information sur l’actualité business de l’esport.

Categories: