Le cablo-opérateur COMCAST acquiert un slot au sein de l’Overwatch League !


le 21/09/2017

Le câblo-opérateur COMCAST fait une arrivée remarquée dans le domaine de l’eSports en créant sa propre franchise sur l’Overwatch League via sa filiale Comcast Spectator, déjà propriétaire des Flyers (NHL). Une belle prise réalisée par Blizzard Inc qui attire de très puissants acteurs non endémiques. L’occasion pour beaucoup d’entre eux de faire leurs début eSportifs (New England Patriots, Texas Rangers). C’est Philadelphie, où est implanté le siège de la société, qui a été logiquement donc choisie.

Comcast contre Disney ?

Cet investissement est probablement la première étape d’une stratégie eSports de la part de COMCAST. Une stratégie initiée par la diffusion et la production d’une compétition sur le jeu Rocket League sur NBC, une des chaînes du groupe. Mais avec un tel investissement (probablement autour des 20 millions de dollars), c’est clairement un signal fort envoyé par le cablo-opérateur. On peut également imaginer que la compétition pourrait ainsi être diffusée ou rediffusée sur une des chaînes du groupe sans oublier une possible offre OTT via sa filiale mobile Xfinity.

Comcast vient compléter la liste des géants américains dans l’eSports avec Disney (BAMTECH), Comcast ou Hearst qui parient sur l’eSports et surtout sur l’Overwatch League, vendue par Blizzard comme le sport du futur à destination des millenials.

eSports or let’s die !

Ces  arrivées des Telcos américains n’est pas le fruit du hasard mais bien un investissement à même selon eux de lutter contre la perte des abonnés aux Pay TV aux Etats-Unis. 

Au cours du premier semestre 2017, les TV payantes ont perdu plus de 760 000 abonnés, soit 2,4% de baisse. Des chiffres qui confirment la tendance d’une fuite de l’audience TV avec une nouvelle génération qui ne s’abonne plus. Nul doute que Blizzard a su vendre l’OWL comme un spectacle sportif susceptible de faire revenir les Millenials devant la TV.

USA, what else ?

On ne peut s’empêcher de remarquer la quasi absence totale des européens. Les investisseurs américains auront été omniprésents dans l’achat de franchise avec 10 équipes basées aux Etats-Unis. Les deux autres étant à Londres (Cloud 9) et à Séoul (KSV eSports). Volonté de Blizzard ou frilosité des acteurs européens ? Ce qui est certain, c’est que de nombreux acteurs endémiques de l’eSports n’ont pas suivi (à tort?) ce mouvement qui a permis à Blizzard de récolter pas moins de 240 millions de dollars en ne comptant que les achats des slots. Ce chiffre montre une confiance de la part des acteurs envers le potentiel d’Overwatch qui compte 30 millions de joueurs. Reste à savoir si le développement de la scène sera suffisant pour convaincre sur le long terme les différents investisseurs.

 

Ce qu’il faut retenir 

  1. L’OWL débutera en janvier avec 12 franchises dont 10 aux Etats-Unis.
  2. 240 millions de dollars engrangés par Blizzard dans la vente de slots.
  3. Aucun média européen ou club de football (pour faire écho aux franchises de sports US) n’ont investi/parié sur l’OWL

 

 


Fatal error: Uncaught Error: Class 'Attachments' not found in /home/clients/5f59541217627155259dfd069094adb7/web/esportsdailynews.fr/www/wp-content/themes/esportsdailynews/single.php:93 Stack trace: #0 /home/clients/5f59541217627155259dfd069094adb7/web/esportsdailynews.fr/www/wp-includes/template-loader.php(74): include() #1 /home/clients/5f59541217627155259dfd069094adb7/web/esportsdailynews.fr/www/wp-blog-header.php(19): require_once('/home/clients/5...') #2 /home/clients/5f59541217627155259dfd069094adb7/web/esportsdailynews.fr/www/index.php(17): require('/home/clients/5...') #3 {main} thrown in /home/clients/5f59541217627155259dfd069094adb7/web/esportsdailynews.fr/www/wp-content/themes/esportsdailynews/single.php on line 93