La plateforme américaine PlayVS réalise une levée de fonds de 50 millions de dollars

  
Crédit image de fond & logo : PlayVS


La plateforme américaine PlayVS, opératrice de compétitions esport étudiantes, vient de réaliser une levée de fonds à hauteur de 50 millions de dollars. 

Aux États-Unis, le sport universitaire est un domaine particulièrement développé. Au centre de nombreux cursus, voire décrocheur de bourse en faveur d’étudiants prolifiques, cette pratique s’est à présent étendue à l’esport. 

Progressivement, les initiatives en faveur de l’esport étudiant se développent sur le territoire de l’Oncle Sam et des projets comme PlayVS en sont le parfait exemple. 

Crédit Image : PlayVS



Derrière ce nom, se cache une plateforme développant une solution logicielle et digitale afin de mettre en compétition les universités de nombreux états américains. 

Créée en 2017, elle a rapidement obtenu le soutien de la Fédération nationale des associations d’écoles secondaires d’État (NFHS), organisme officiel de régulation des compétitions universitaires aux États-Unis.

Depuis, elle continue de se développer et propose actuellement trois titres compétitifs : League of LegendsRocket League et SMITE

Après avoir réalisé deux premières levées de fonds, couronnées d’un total de 46 millions de dollars d’investissement, elle annonce aujourd’hui, d’après le média américain Forbes, un nouveau round à hauteur de 50 millions de dollars. 

Parmi les investisseurs de cette troisième opération financière, nous retrouvons New Entreprise Associates, société internationale de capital-risque, Michael Zeisser, ancien directeur des investissements américains pour Alibaba, ou encore 01 Advisors, fonds d’investissement mené par deux anciens cadres de Twitter, Dick Costolo et Adam Bain

Delane Parnell, Fondateur de PlayVS
Crédit Image : WiredFocus



Ces nouvelles ressources financières vont être engagées au profit du développement de la plateforme via divers objectifs. 

Le recrutement est le point central de la volonté de PlayVS puisqu’il est question de doubler les effectifs de l’équipe actuelle, 41 personnes, d’ici la fin de l’année 2019. 

Du point de vue de l’offre présente de la plateforme, PlayVS étudie la possibilité de proposer davantage que des ligues saisonnières (adaptées aux semestres des universités) et se penche également sur la question de l’esport amateur, au-delà des compétitions étudiantes. 

Autant de possibilités qui seront accompagnées par ce total de 96 millions de dollars levés et le caractère exclusif de l’accord de la plateforme avec le NFHS.   



Source – Article de Forbes : http://bit.ly/2kuqqhO



Alexandre « SuriPlay » Carlier


Categories: