Kaspersky dévoile un nouveau service pour lutter contre la triche dans les compétitions esportives

  
Crédit Image : Kaspersky


La société russe spécialisée dans la sécurité des services d’information Kaspersky vient d’annoncer une nouvelle solution pour lutter contre la triche dans les compétitions esportives.

Depuis sa création en 1997, Kaspersky s’efforce de consolider les protections digitales de nos ordinateurs et des entreprises. Un effort qui se tourne à présent vers l’esport avec une solution permettant de combattre la triche dans les compétitions esportives.

Dédiée aux organisateurs de tels événements et développeurs, cette dernière se base sur la technologie du cloud afin de proposer une détection automatique et en temps réel de potentielles dérives.

Plus précisément, le logiciel doit en amont être installé sur l’ordinateur du joueur. Dès lors qu’il commence à jouer, les données sont collectées et analysées pour fournir un rapport en temps réel à un arbitre via une interface web.

Si une activité malveillante ou une anomalie est détectée, un rapport technique faisant office de preuve sera généré mais aucune action ne sera prise immédiatement. Cet élément est crucial afin de laisser la liberté à l’arbitre et aux organisateurs de prendre l’ultime décision.

De plus, afin de favoriser l’expérience utilisateur, Kaspersky a indiqué que le logiciel n’entravait en rien le processus d’exécution du jeu.

Lors du Major Counter-Strike s’étant récemment déroulé à Berlin, et organisé par StarLadder, ladite solution a pu faire son baptême du feu. Une première pour Kaspersky qui s’est accompagnée de la conclusion d’un accord avec ce même organisateur de tournois pour ses propres plateformes compétitives en ligne.

StarLadder recevra ainsi l’aide de cette nouvelle offre pour assurer le fair-play dans les futures compétitions créés par ses soins.

Ce phénomène de triche, pouvant entraver la bonne marche des compétitions, est un risque pour les organisateurs du point de vue de l’image. Un point négatif pouvant affecter aussi bien financièrement qu’en matière de réputation auprès d’éventuels partenaires.

La thématique fait ainsi partie des principaux sujets à l’étude quant à la stabilisation croissante du secteur de l’esport.

Source – Communiqué officiel de Kaspersky : http://bit.ly/2mb2FvE



Alexandre « SuriPlay » Carlier


Categories: