Instant Start’Up : Snowball.gg

  


Snowball.gg est une plateforme française de mise en relation entre coachs et joueurs esportifs à vocation pédagogique. Elle s’adresse aux pratiquants de tous niveaux et a été créé par trois passionnés, joueurs et entrepreneurs :


-> Paolo « evy » Berbudeau, CEO & Co-Fondateur ;

-> Luca « LukaDabra » Bousquet, CCO & Co-Fondateur ;

-> Antoine « tempSt » Di Roberto, CTO & Co-Fondateur.


C’est avec plaisir que nous accueillons aujourd’hui l’un d’entre eux, Paolo, dans le cadre de notre rubrique « Instant Start’Up ».


Bonjour Paolo, comment vas-tu ?


Super bien !


PRÉSENTATION


Nous avons le plaisir de t’accueillir pour te poser des questions sur Snowball.gg. Pourrais-tu, dans un premier temps, présenter l’équipe ainsi que votre plateforme, pour ceux qui ne vous connaîtraient pas ?

Alors on est 3 : Antoine, Luca et moi, trois passionnés d’esport dont un ancien pro-gamer et coach toujours en activité qui est à l’initiative du projet. On s’est rencontrés il y a un peu plus de 12 mois. Tout est allé très vite.

Snowball.gg, c’est une plateforme web permettant aux joueurs esportifs de débloquer leur progression à travers la mise à disposition d’outils et de services pédagogiques variés. La plateforme permet aux joueurs de tous niveaux d’apprendre, comprendre et maîtriser les compétences les plus importantes pour élever leur niveau de jeu.



LA PLATEFORME


Il existe déjà plusieurs plateformes de coaching dans le domaine de l’esport, et ce, depuis plusieurs années. Comment vous est venu l’idée de Snowball.gg et qui ne convenait pas dans les offres passées ?


J’étais joueur, puis coach, j’ai même coaché sur une plateforme concurrente. Il y a un constat évident : Il y a un manque d’accompagnement, de cadre, de partage de valeurs. Les plateformes qui existent ont fait le choix de ne proposer que de la mise en relation : tu fais ton paiement et hop on te lâche un peu dans la nature (ça évolue peu à peu et tant mieux). On a remarqué qu’il y a avait beaucoup à faire, d’autres formats, ajouter du suivi automatique, des outils pédagogiques…



Comment s’est passé la genèse du projet entre le moment où la décision fut prise, et la première itération que vous avez pu proposer ?


L’histoire est sympa et pour être honnête, ça part de rien, juste une initiative : j’ai voulu me lancer dans un projet entrepreneurial et je me suis dit “je vais faire une plateforme de mise en relation”. Je me suis lancé dans quelques démarches dans lesquelles j’ai appris les bases de l’entrepreneuriat, et on m’a dit : “il te faudrait un développeur pour développer ton projet”. C’est mieux, surtout quand t’as à peu près 1000€ de budget et qu’une plateforme aussi complète vaut grand minimum 40 000€.  Au final c’est la meilleure décision que j’ai prise. Après un post sur twitter et LinkedIn où j’annonçais ma recherche de développeur, j’ai trouvé grâce à mes contacts de CS:GO Antoine. On s’est donné rendez-vous et je lui ai montré un site de coaching en lui disant “tu sais faire ça ?” il m’a dit “oui, en 2 mois tranquille” (bon, ça a pris 8 mois) et on s’est lancés dans la production direct, sans réfléchir. A ce moment là il s’est passé un truc :  je me suis rendu compte qu’on pouvait donner vie à des idées, ça a fait un clic dans ma tête. Pouvoir passer du théorique à l’expérimental puis au réel, pouvoir créer, produire et modifier en direct et sans limite (ou presque quand je fatigue Antoine avec mes idées/modifs), ça change beaucoup de choses.

Après un deuxième rendez-vous, Antoine m’a dit : “il nous faut un développeur en plus qui fait aussi du design, je connais un mec avec qui j’ai bossé : Luca”. On le rencontre, il nous fait des maquettes bénévolement mais ne veut pas nous rejoindre à plein temps car il a son activité. Le projet avance pendant 2 mois mais Luca était AFK sur le truc (« AFK » = « Away From Keyboard », ce qui se traduit par « être absent »), trop de boulot. Un jour, il nous dit qu’il veut nous parler d’un sujet important. On se pose en se préparant à ce que le projet devienne une sacré galère car on aimait bien ce qu’il apportait. Ce jour là, je pense que Snowball a pris un gros boost : il nous a annoncé qu’il arrêtait son activité et qu’il se lançait dans le projet avec nous. La suite, c’est le début de notre incubation au sein d’1kubator à Lyon, un superbe incubateur de start-ups, puis le lancement de Snowball, le 15 novembre 2018.


L’équipe Snowball au complet
Crédit Image : Snowball



Vous distinguez plusieurs formats de cours dont des cours individuels mais aussi collectifs, pouvant parfois être des sessions de jeux. Comment vous est venu l’idée de cette offre propre à la plateforme Snowball.gg ?


Pour les sessions groupées et cadrées par un coach, que ce soit pour les gaming sessions ou les workshops, on s’est dit qu’il serait intéressant d’avoir une porte d’entrée moins coûteuse pour ceux qui veulent découvrir le coaching. Pour l’instant, ça marche un peu moins que les cours particuliers malgré les prix super attractifs (3 à 4 fois moins cher qu’une heure de cours particulier), on verra comment ça évolue mais on surveille ça de près. Les workshops eux, permettent aux coachs d’aborder un thème précis, de manière théorique ou pratique. Ce qu’il y a d’intéressant là-dedans c’est permettre à ceux qui ont des connaissances de s’exprimer et de les partager de manière simple et cadrée.

Le concept doit être mieux expliqué, et quand le workshop est bien présenté, on a de jolis chiffres. Là je me suis lancé dans un workshop gratuit sur CS:GO pour faire des essais, ça a très bien pris : il y a 51 inscrits à l’heure où on s’écrit (NDLR : 30/04/2019). Ca sera un bon moyen pour les coachs de se créer une communauté ou simplement de montrer à beaucoup de monde que le coaching a de la valeur, et que les joueurs ignorent beaucoup de choses.


Présentation du concept de Snowball.gg



Chaque utilisateur peut retracer facilement l’ensemble de ses cours et sa progression au fil du temps via les feuilles de cours ainsi qu’un arbre de compétences. Comment s’est déroulé la conception de cet outil aussi complet ?


J’étais coach sur une autre plateforme et j’ai fait un constat qui a ensuite été validé par tous les coachs que j’ai rencontré : les joueurs qui te contactent sur une plateforme et réservent avec toi te disent souvent et simplement “salut j’suis bloqué, on peut prendre un cours ensemble ?” on a aucune information sur son niveau de jeu, son âge, son temps de jeu, ses ambitions et s’il souhaite aborder certains thèmes. On a créé la feuille de cours pour permettre de centraliser les infos et faire gagner du temps aux coachs. C’est également sur cette page qu’ils indiquent les objectifs, liens utiles, récapitulatif du cours… Bien évidemment, le coach fait tout de même connaissance en début de cours avec son élève, ça va de soi.



Sur chacun des jeux proposés, vous disposez d’un « jury » qui valide ou non les nouvelles candidatures de coach. Pouvez-vous nous présenter ce système et nous dire quelle fut l’idée initiale ayant motivé cette sécurité ?


J’avais constaté un problème sur certaines plateformes et tous les joueurs/coachs pourront vous dire la même chose : il y avait des menteurs qui se baladaient parmi les coachs ! Sur le palmarès, sur le niveau de jeu, etc…

À trois associés, on n’a pas la prétention de connaîte la scène compétitive de chaque jeu par coeur, malgré qu’on se renseigne et qu’on la suit. Avoir un groupe de joueurs/coachs établis nous permet de trancher plus facilement lorsqu’on reçoit une candidature. A l’époque de la mise en place, un coach avait été banni de snowball car il a menti ouvertement sur son palmarès, même après qu’on lui ait demandé de confirmer s’il avait bien effectué ces événements. Dommage pour lui, il avait l’air sympa. Une autre chose qui nous permet d’établir une hiérarchie, c’est le niveau que les coachs peuvent enseigner. Généralement, le prix est proportionnel. Il y a des coachs spécialisés pour les débutants, des coachs pour débutants à intermédiaires, mais aussi des coachs pros qui peuvent coacher tous les niveaux sans exception. Certains coachs pros décident parfois d’ailleurs d’indiquer qu’ils ne veulent coacher que des joueurs avancé/pro. C’est un choix que je comprends et je fais pareil, j’ai plus de difficulté à apprendre les bases du jeu à un joueur plutôt qu’à lui apprendre tous les détails et le jeu d’équipe.



Vous êtes actuellement implantés sur League of Legends, Rainbow Six Siege, Counter- Strike : Global Offensive, Overwatch, Rocket League, Super Smash Bros Ultimate, Hearthstone et Fortnite. Souhaitez-vous à l’avenir rester sur cette base déjà bien fournie ou d’autres titres esportifs sont en cours d’étude ?


On est une plateforme automatisée, on veut mettre à disposition notre outil à tous. À partir du moment où un jeu a un potentiel esportif, on n’a aucune raison de le bouder. Snowball sera sur tous les jeux esportifs, mobile, PC, console… VR ? haha



Quelles sont les futures évolutions, en termes de fonctionnalités, que vous envisagez pour l’avenir à court, moyen et long terme ?


Cette version 2 est déjà sortie à la lecture de cet article donc je peux lâcher le morceau. Dans les grandes lignes, ça donne :


-> Chaque compte Snowball est connecté au jeu ;

-> Chaque joueur a un profil Snowball et peut s’auto-évaluer sur les thématiques les plus décisives et génériques du jeu ;

-> Le joueur dispose d’un score qui est calculé en fonction de son classement sur le jeu, ainsi un joueur silver aura moins de points de compétence à répartir parmi les thématiques citées précédemment par rapport à un gold, un gold en aura moins qu’un diamant, etc… ; (NDLR : plus le niveau est haut, plus il y a aura de points à répartir)

-> Les joueurs qui progressent reçoivent des points à répartir ;

-> On a développé un algorithme de matching ( NDLR : « matching » = mise en relation) pour proposer les coachs les plus appropriés au joueur selon ses priorités d’apprentissage, son rôle, son niveau et sa langue.



À long terme, on pense à beaucoup de choses, je préfère rester discret sur ça !


La page d’accueil de la nouvelle version de Snowball.gg
Crédit Image : Snowball



BUSINESS


Au commencement d’une start-up, de nombreuses méthodes de financement existent telles que la love-money (familles & amis), les fonds propres, le participatif ou encore l’investissement externe. Quelle a été la méthode employée dans le cadre de Snowball.gg ?

La chance qu’on a c’est qu’on développe tout en interne, donc en termes de coup, à part un hébergement et nom de domaine, ça nous coûte pas grand chose (faut se payer maintenant, ça va venir). On a quand même reçu un investissement intéressant par notre incubateur. La prochaine étape c’est la levée de fonds d’amorçage.


Actuellement, la plateforme Snowball.gg permet aux utilisateurs de créditer leurs comptes d’un certain montant avant de pouvoir faire la réservation d’un cours ou d’une session de jeu. Ils peuvent également s’inscrire à des itérations gratuites sous réserve de disposer d’un compte Snowball, crédité ou non. Quel est le business model de la plateforme associée à ce fonctionnement ?

Pour l’instant, une simple marketplace. On prend un pourcentage sur les transactions. L’intérêt de proposer du contenu gratuit c’est générer de la traction auprès de ceux qui ne sont pas encore coachables, ceux-ci découvrent vite qu’ils ignorent beaucoup du jeu et qu’ils peuvent apprendre comprendre et maîtriser de nouvelles choses à un prix vraiment atteignable par tous.


Une page de profil avec nos compétences permettant un coaching personnalisé
selon nos aptitudes



A chaque titre esportif, son éditeur. Comment gérez-vous la relation avec les entités propriétaires des jeux sur lesquels vous proposez le coaching ?

Pour l’instant, on n’est pas en relation avec eux, à part avec un des éditeurs. Plus tard, ça aura un intérêt, sans aucun doute, que ce soit pour vous faire gagner des cadeaux, des skins (NDLR : « Skins » = Des apparences de personnages) ou surtout développer au mieux notre offre en accord avec leur jeu et nos visions partagées.



Les plateformes de coaching ou pédagogiques dans le domaine de l’esport deviennent de plus en plus nombreuses ces dernières années. Comment parvenez-vous à vous distinguer par rapport à la concurrence ?


Pour l’instant, les plateformes se sont arrêtées à la simple mise en relation pour des cours particuliers, et/ou des cours en VOD. On va plus loin dans la flexibilité du prix, des services et l’accompagnement plus complet, avec ce que j’ai cité précédemment : pré-coaching, post-coaching, et diversité des offres entre workshop, cours particuliers et gaming sessions.


Les cours collectifs proposés par jeu…



Les coachs pour des cours individuels par jeu…



Votre plateforme acquiert petit à petit de l’expérience à mesure qu’elle grandit. Quels sont vos besoins actuels et futurs ?


On va avoir besoin de main d’oeuvre et on a plusieurs personnes qui arrivent dont des stagiaires : pour le développement, le graphisme et le marketing.



Comme vous avez pu nous l’expliciter, vos plans pour l’avenir se précisent progressivement. Envisagez-vous de réaliser une levée de fonds dans un futur proche et si oui, quels sont les objectifs de celle-ci ?


On prépare une levée de fonds à l’heure qu’il est, et on est déjà en contact avec des business angels et fonds d’investissements.

Les objectifs c’est un peu comme tout le monde : se déployer, développer son modèle et ses offres, recruter du personnel….



Comment préparez-vous cette levée de fonds ? Est-ce que vous vous faites accompagner par des mentors, des incubateurs etc… ?


Notre incubateur, 1kubator, nous fournit une aide très précieuse là-dessus. En termes de préparation, de vision mais aussi de réseau.


1KUBATOR, l’incubateur accueillant Snowball.gg



Et comment vous faites-vous connaître des investisseurs potentiels ? (Concours de pitchs, concours de start-ups etc…)


On a eu la chance d’être directement approchés avant d’envisager quoi que ce soit. Pour le reste, l’incubateur nous aide là aussi et organise des évènements dont le prochain à Lyon aura lieu en mai, durant lequel nous allons pitcher devant une centaine de fonds.



LE FUTUR DE L’ÉCOSYSTÈME ET DE LA PLATEFORME


L’esport est un écosystème en pleine expansion qui évolue à très grande vitesse. Comment conçois-tu l’esport d’ici quelques années ?


Il y a énormément d’aspects à aborder mais un point attire mon attention actuellement : on est en train de vivre une révolution de l’esport que certains ignorent encore, équivalente à la révolution à l’époque du baseball et de l’arrivée des statistiques : le modèle “11h par jour et pizza” dans une gaming house (NDLR : « Gaming House » = un lieu d’entraînement dédié réunissant tous les joueurs et staff) à ne pas voir le jour n’est plus viable, on le voit avec la méthode RFRSH : Astralis qui domine la scène Counter-Strike depuis 1 an et demi et qui devient la meilleure équipe CS de tous les temps, sans hésitation et c’est pas moi qui le dit. On voit les résultats d’Origen aussi, qui sont en train d’adopter la même méthode.

On allie l’esport avec sport et bien-être : une bonne nutrition, un soutien mental, des entraînements physiques réguliers, et moins de temps de jeu pour avoir du temps avec la famille.

Dans un contexte plus global du marché, on verra ce que ça va donner mais l’esport devient de plus en plus mainstream (NDLR : « mainstream » = connu du grand public), ça a ses avantages et inconvénients, mais le plus gros avantage reste que les infrastructures officielles et sérieuses fleurissent, notamment grâce au travail de France Esports, Nicolas Besombes et tous ceux qui travaillent avec eux. Le gouvernement est en contact direct avec eux et j’espère que ça jouera en notre faveur.

Puis la technologie évolue et ce qui peut bouleverser l’esport selon moi serait, quand elle sera plus mature, la VR (NDLR : la Réalité Virtuelle) et l’IA. (NDLR : l’Intelligence Artificielle)


Le logo de l’équipe Astralis via The Esports Observer



Outre le sponsoring, principale source de revenus de l’esport à l’heure actuelle comme le démontre des études réalisées par divers organismes tels que Newzoo, penses-tu que le coaching pour tous est un moyen d’apporter des fonds au plus bas des échelles compétitives ?


Tout est relatif, ça en apportera certainement mais à quel point je l’ignore, il faut attendre que le sommet se stabilise et devienne quasi impénétrable (c’est déjà le cas pour certains jeux) pour que les divisions inférieures se développent.



Si l’on saute dans le futur pour vous retrouver dans 3 ans. Comment se présente la plateforme Snowball.gg si toutes les conditions sont réunies pour réaliser vos ambitions ?

Une présence Européenne, une personnalisation bien plus poussée par jeu, des premiers points physiques d’entraînement et de formation… Et toujours la santé et la bonne humeur de mes associés 🙂




Merci beaucoup pour tes réponses et pour avoir accepté notre interview. Vous pouvez retrouver les trois fondateurs sur leurs réseaux sociaux ainsi que ceux de la plateforme Snowball.gg ci-dessous !



Alexandre « SuriPlay » Carlier



LA PLATEFORME SNOWBALL.GG


Site internet : https://snowball.gg/fr/

Compte Facebook : https://www.facebook.com/Snowballgg/

Compte Twitter : https://twitter.com/SnowballGG

Serveur Discord : https://discord.gg/EJjegBc



L’ÉQUIPE SNOWBALL.GG


Compte Twitter Paolo « evy » Berbudeau : https://twitter.com/evycsgo

Compte Twitter Luca « LukaDabra » Bousquet : https://twitter.com/LucaBousquet

Compte Twitter Antoine « tempSt » Di Roberto : https://twitter.com/antoinedir


Categories: