Bilibili obtiendrait les droits de diffusion exclusifs des Worlds de League of Legends en Chine pour 113 millions de dollars

  
Crédit Image : Riot Games



D’après le journal chinois The Beijing News, la plateforme Bilibili vient d’acquérir les droits de diffusion exclusifs sur le territoire chinois des Championnats du Monde de League of Legends pour les trois années à venir.

Les droits de diffusion constituent l’une des sources majeures de revenus de l’écosystème esportif à l’heure actuelle.

Un élément qui semble se confirmer avec un contrat rapporté par le journal chinois The Beijing News.

Selon ce dernier, la plateforme chinoise de streaming et d’hébergement de vidéos Bilibili vient d’acquérir les droits de diffusion exclusifs sur le territoire chinois des Championnats du Monde de League of Legends.

Ces derniers s’étaleraient sur une durée de trois années pour un montant de 113 millions de dollars soit 800 millions de yuans. TJ Sports en serait le bénéficiaire.

Toutefois, dans l’attente d’une confirmation officielle, ces informations restent à être considérées avec prudence.



L’œil de la rédaction


Le marché chinois en matière d’esport est vaste mais crucial. À mesure que les infrastructures se développent, que les compétitions se multiplient et que les audiences grandissent, il en devient l’un des marchés porteurs du secteur.

L’exemple est notamment donné par les diffusions sur le territoire chinois dont les audiences dépassent régulièrement celles de tout autres langages. Ceci si bien qu’elles sont généralement données séparément afin de bien distinguer les proportions.

Ainsi, ce contrat représente un enjeu tout particulier pour les plateformes locales et cela se combine d’autant plus avec la force de League of Legends à l’international.

La demi-finale des Championnats du Monde 2019 opposant G2 Esports et T1, match le plus suivi de la compétition, a par exemple atteint les 2,48 millions de spectateurs moyens, les 3,9 millions de spectateurs en pic et près de 11,5 millions d’heures regardées à lui seul. Ceci excluant les diffusions chinoises d’après le site Esports Charts.

Source – Rapport de The Beijing News (en Chinois) : http://bit.ly/2DGjh3U



Alexandre « SuriPlay » Carlier


Categories: