Bilan Canal Plus et the International avec Julien Tanay, éditeur Canal esport club

TV & Medias
le 31/08/2017

Julien Tanay, éditeur chez Canal Creative Media est l’homme de l’ombre et l’éditeur du Canal esports Club. Loin des paillettes et de la caméra, qu’il abandonne volontiers à d’autres, il est celui qui a poussé en interne pour diffuser « The International ».

Quel bilan fais-tu de la première saison du canal esports club ?

Nous sommes satisfaits de l’audience très correcte pour une première année. Nous sommes de plus agréablement surpris par l’accueil d’un public de novice qui a découvert l’eSports. Quant à la communauté des gamers, je pense qu’elle nous a adoubés. C’est un bilan donc très positif qui nous encourage à travailler et à améliorer le format pour la rentrée prochaine.

Quels sont ces éléments à améliorer ?

Nous avions la volonté de construire une émission avec des experts et d’imposer la marque canal esports club. Nous avons produit deux formats, une émission hebdomadaire de six minutes et une mensuelle plus longue. Le format qui nous plairait serait un format de 26 minutes qui permettrait de traiter l’actualité débordante et de faire en même temps des reportages. Pourra t-on le faire dès la deuxième saison ?

Comment vous est venue l’idée de diffuser le plus gros tournoi Dota2, The International ?

La FroggedTV et Frédérick Gau de Gozulting nous ont sollicités pour couvrir comme chaque année « The International » mais avec une ambition nouvelle : améliorer encore et toujours sa qualité de production. J’imagine que Canal leur a semblé légitime… Nous leur avons donc fourni des moyens supplémentaires et l’accès à un nouveau canal de diffusion : la chaîne Twitch du canal esports club. De plus, nous avons accrédité deux membres de l’équipe de la FroggedTV auprès de l’éditeur Valve. Celaa permis à la FroggedTV d’avoir accès aux coulisses du tournoi et de produire encore plus de contenus à valeur ajoutée pour les fans et novices d’eSports.

Le choix de produire un stream pour les novices vous a-t-il séduit ?

C’est clairement un des éléments qui nous a tout de suite fait adhérer au projet de la FroggedTV. Le partenariat avec O’GamingTV, qui a diffusé un stream à destination des novices de Dota2, a permis d’élargir l’audience…Une démarche qui s’inscrit dans l’ADN de Canal sur l’esports.

Pourquoi ne pas avoir diffusé le tournoi sur vos antennes comme cela se fait dans d’autres pays du monde ?

Il existe une raison inhérente à notre métier : il est difficile de déroger à la grille d’été qui est déjà bien remplie et qui a été établie plusieurs mois à l’avance. Ensuite, l’eSports peut se révéler complexe à adapter à la TV car nous avons déjà vu des compétitions esportives interrompues pendant plus heures à la suite d’un défaut technique. D’autre part, la durée d’un match sur les MOBA comme Dota2 est aléatoire. Il n’est pas rare de voir des matchs durer plus de 3 heures dans le cas d’un « Best of five » (match en trois parties gagnantes). J’estime que la maturité n’est pas encore suffisante pour la télévision.

 Une diffusion web pour canal est-elle très différente d’une diffusion TV ?

Non, pas fondamentalement. Mais par contre, nous avons un dispositif bien plus léger. On est plus tolérant avec le web que l’antenne. Du coup, cela peut se faire avec moins de moyens.

Quels retours avez -vous des activations menées durant les diffusions ?

Les marques Canal+ et Studio+ étaient mise en avant tout au long du stream de manière complètement intégrée à la charte graphique. Les giveways réalisés ont suscité de nombreuses participations. Avant tout, c’est un produit d’appel, ça permet de drainer une audience supplémentaire vers le stream. Ensuite, on a fait confiance aux équipes de FroggedTV et O’Gaming pour assurer le spectacle.

Etes-vous satisfait des audiences réalisées ?

Nous n’avions pas fixé d’objectif d’audiences strict. Nous avons eu un œil bienveillant mais alerte sur la qualité de production et la qualité des streams. On attendait beaucoup du stream pédagogique car il ressemble à ce qu’on voudrait apporter à la TV : un stream clair durant lequel les commentateurs reviennent sur des notions de base du jeu. Les résultats prouvent l’engouement de la communauté autour d’événement mondiaux, c’est encourageant et cela pousse à continuer de promouvoir la diffusion de grandes compétitions.

Quels sont les jeux les plus adaptés à la TV selon toi ?

Ils existent de nombreux critères ; légaux notamment : un jeu comme Shootmania est plus adapté que Call of Duty. Mais il y’a également une question de lisibilité et là c’est l’inverse, Call of Duty est plus adapté qu’un MOBA comme League of Legends. Sur un MOBA, il faut montrer plusieurs actions qui se déroulent en même temps, contrairement au football par exemple où l’action se concentre généralement  autour de la zone où le ballon est présent.

Es-tu optimiste sur l’avenir de l’eSports à la télévision alors qu’on constate en France une frilosité des TV, notamment par rapport aux autres pays (Espagne, UK, USA, etc.) ?

Le destin de la TV est d’aller sur le web. Il faut qu’aller sur le web ne soit plus une excuse mais une opportunité. Nous avons mis en avant sur le web nos replays et cela a participé au succès de nos programmes eSports. En s’associant à de pure players tel que la FroggedTV ou O’Gaming, nous montrons que ce nouveau territoire est à conquérir.

 

 


Fatal error: Uncaught Error: Class 'Attachments' not found in /home/clients/5f59541217627155259dfd069094adb7/web/esportsdailynews.fr/www/wp-content/themes/esportsdailynews/single.php:93 Stack trace: #0 /home/clients/5f59541217627155259dfd069094adb7/web/esportsdailynews.fr/www/wp-includes/template-loader.php(74): include() #1 /home/clients/5f59541217627155259dfd069094adb7/web/esportsdailynews.fr/www/wp-blog-header.php(19): require_once('/home/clients/5...') #2 /home/clients/5f59541217627155259dfd069094adb7/web/esportsdailynews.fr/www/index.php(17): require('/home/clients/5...') #3 {main} thrown in /home/clients/5f59541217627155259dfd069094adb7/web/esportsdailynews.fr/www/wp-content/themes/esportsdailynews/single.php on line 93