Activision Blizzard : Une restructuration et des licenciements malgré des résultats records

  
Crédit Image : Activision Blizzard

Le développeur et éditeur américain Activision Blizzard vient de dévoiler ses résultats financiers pour le quatrième trimestre de son année fiscale 2018 avec des résultats records mais une restructuration.

Avec une marge opérationnelle d’environ 35% et près de 7,5 milliards de dollars de revenus sur l’ensemble de l’année 2018, Activision Blizzard excède l’année 2017 et ses 7,01 milliards de revenus.

Pour autant, la situation n’est pas nécessairement au beau fixe à tous les étages.


État des lieux

Activision

Du côté d’Activision, on compte près de 53 millions d’utilisateurs actifs mensuellement avec un quatrième trimestre favorable : 6% de croissance des revenus et des revenues opérationnels en hausse de 14%, le tout en comparaison à la même période l’année passée.

Call of Duty a également connu une année agréable avec Call of Duty : Black Ops IV, outrepassant les ventes de son prédécesseur dans la lignée des Black Ops, le 3ème volet, sur sa période de lancement. Si les possesseurs du titre sur PC ont été trois foix plus nombreux, les téléchargements sur console ont été au-delà de 40%, comparé au 30% du précédent opus Call of Duty : World War II.


Blizzard

Blizzard a dévoilé des résultats satisfaisants. Ce dernier a compté près de 35 millions d’utilisateurs actifs mensuellement sur le dernier trimestre. Les productions Overwatch et Hearthstone sont restées relativement stables, a contrario de World of Warcraft dont la descente était déjà anticipée pour cette période suivant le lancement de la dernière extension en date, World of Warcaft : Battle for Azeroth.

Sur ce quatrième trimestre, les revenus ont augmenté de 15% pendant que ceux opérationnels ont augmenté de 51% dans une comparaison à la même période l’année précédente.


King

Avec près de 268 millions d’utilisateurs actifs mensuellement, King tient la barre haute avec un lancement réussi de Candy Crush Friends Saga. Les revenus sont en hausse de 5% et ceux opérationnels de 28% dans une comparaison à la même période l’année précédente.


Une restructuration en vue

L’une des informations majeures de ces résultats financiers n’est autre que la restructuration annoncée d’Activision-Blizzard.

Dans une volonté d’augmenter les investissements dans le développement de ses plus grandes franchises en 2019, l’éditeur et développeur américain indique donner les capacités aux équipes d’accélérer le rythme de sortie, ainsi que la qualité, des contenus à destination des différentes communautés.  

De cette façon, c’est une augmentation d’environ 20% du nombre de développeurs étalée sur l’année 2019 qui se voit mise en place et concerne les franchises suivantes : Call of Duty, Candy Crush, Overwatch, Warcraft, Hearthstone et Diablo.

En parallèle, les investissements dans des secteurs non prioritaires, administratifs ou non-conformes aux attentes en matière de performance vont être réduits, ayant pour conséquence, une réduction de 8% du personnel sur une échelle mondiale.

D’après le site The Esports Observer, en se basant sur un chiffre approximatif de 9600 employés à travers le monde, c’est 750 personnes qui seraient ainsi concernées par cette réduction.

Accompagné de ces annonces, des plans pour une version géolocalisée et franchisée de la Call of Duty World League, sur le modèle de l’Overwatch League, ont été évoqués sans plus de précisions.

Bobby Kotick, CEO d’Activision Blizzard s’est exprimé en ces termes :


« Bien que nos résultats financiers de 2018 aient été les meilleurs de notre histoire, nous n’avons pas réalisé notre plein potentiel. Pour nous aider à atteindre notre plein potentiel, nous avons fait de nombreux changements dans nos instances de direction. Ces changements devraient nous permettre de saisir les nombreuses opportunités que notre industrie nous permet, spécifiquement avec nos solides franchises propriétaires, nos solides capacités commerciales, nos connections digitales directes avec des centaines de millions de joueurs, et nos employés extrêmement talentueux. »

Bobby Kotick, CEO d’Activision Blizzard


Sources

Source – Résultats financiers du 4ème trimestre d’Activision Blizzard : https://bit.ly/2UWsmfy



Alexandre « SuriPlay » Carlier

Articles suggérés

Categories: